Données statistiques

Selon le recensement de 2001, les francophones de l’Ontario vivent principalement dans l’Est où ils et elles représentent 41,7 % de la population francophone totale. Cette population se répartit ensuite dans le Centre (26,3 %), le Nord-Est (24,7 %), le Sud-Ouest (5,7 %) et le Nord-Ouest (1,5 %).

Les jeunes de 14 ans et moins ne constituent que 14,2 % de la population francophone de la province.

La catégorie des 65 ans et plus comprend 15,1 % de femmes francophones comparativement à 13,8 % pour l’ensemble de la population francophone de 65 ans et plus.

Parmi les 13 282 francophones se déclarant d’identité autochtone (2,5 % de la population francophone de la province), 6 407 ou 48,2 % vivent dans le Nord-Est. Ils y représentent 4,9 % de la population francophone. Par ailleurs, dans le Nord-Ouest, c’est 6,0 % de la population francophone ou 490 personnes qui s’identifient comme autochtones.

Les 41 681 francophones appartenant à une minorité visible représentent 7,8 % de la population francophone de la province.

Les francophones appartenant à la minorité Noir sont plus nombreux dans l’Est (8 773) que dans le Centre (5 871).

On trouve un nombre plus important de francophones appartenant à la minorité Chinois et Sud-asiatique dans le Centre (respectivement 4 516 et 3 799) que dans l’Est (respectivement 893 et 705).

Les francophones appartenant à la minorité Arabe sont plus nombreux dans l’Est (3 164) que dans le Centre (2 999).

La population immigrante francophone est arrivée dans la province par vagues plus importantes depuis les années 1980 pour atteindre son maximum entre 1991 et 2001.

De 1996 à 2001, la population francophone de 5 ans et plus ayant déménagé comprend 53 785 migrantes et migrants infraprovinciaux comparativement à 35 290 migrantes et migrants interprovinciaux et à 15 845 migrantes et migrants externes.

Un nombre de 52 778 personnes de 15 ans et plus ou 11,7 % de la population francophone de la province ont un niveau de scolarité inférieur à la 9e année. Par comparaison, 157 728 personnes (34,8 %) ont atteint un niveau de scolarité allant de la 9e à la 13e année.

Un nombre de 44 293 personnes (9,8 % de la population francophone de 15 ans et plus) sont titulaires d’un certificat ou d’un diplôme d’une école de métiers; 94 403 (20,9 %) ont fait des études collégiales et 103 416 (22,8 %) ont fait des études universitaires.

Les francophones habitant le Centre et l’Est de la province sont plus nombreux à avoir fait des études collégiales et universitaires. Ils sont aussi plus nombreux à avoir obtenu un certificat, un diplôme ou un grade.

Les principaux domaines d’études des francophones de 15 ans et plus sont : le commerce, la gestion et l’administration des affaires (9,3 %); les techniques et les métiers des sciences appliquées (9,1 %); l’enseignement, les loisirs et l’orientation (5,3 %); les sciences sociales et les disciplines connexes (4,9 %); les professions de la santé et les technologies connexes (4,4 %).

Parmi les femmes francophones de 15 ans et plus, 11,2 % ont étudié dans le domaine du commerce, de la gestion et l’administration des affaires, mais uniquement 1,8 % dans le domaine des techniques et des métiers des sciences appliquées. Elles ont plutôt opté pour l’enseignement, les loisirs et l’orientation (7,6 %), les professions de la santé et les technologies connexes (6,7 %) ainsi que les sciences sociales et les disciplines connexes (5,3 %).

Les femmes francophones de 15 ans et plus affichent un taux d’activité de 59,6 % comparativement à 65,0 % pour l’ensemble de la population francophone de 15 ans et plus.

Les francophones de 15 ans et plus sont actifs dans une pluralité de domaines comme la fabrication (12,0 %), l’administration publique (11,2 %), le commerce de détail (9,8 %), les services d’enseignement (9,1 %), les soins de santé et l’assistance sociale (9,0 %), les services professionnels, scientifiques et techniques (6,1 %), et la construction (6,1 %).

Les femmes francophones de 15 ans et plus sont actives dans les soins de santé et l’assistance sociale (15,3 %), les services d’enseignement (13,1 %), l’administration publique (12,3 %), le commerce du détail (10,8 %), l’hébergement et les services de restauration (7,1 %), et la fabrication (6,4 %).

Le revenu total moyen des francophones est de 32 517,83 $ chez les hommes comparativement à 24 425,12 $ chez les femmes. Cependant, 55,9 % de la population francophone de 15 ans et plus a un revenu total de 29 999 $ et moins alors que 44,3 % a un revenu de 30 000 $ et plus.

Une proportion de 65,7 % des femmes francophones de 15 ans et plus gagne un revenu total de 29 999 $ et moins, mais 34,5 % gagne 30 000 $ et plus.

C’est dans les régions du Nord-Est (63,2 %), du Sud-Ouest (59,0 %) et du Nord-Ouest (56,4 %) que se trouvent les proportions les plus élevées de francophones de 15 ans et plus ayant un revenu total de 29 999 $ et moins.

Les proportions les plus importantes de francophones dont le revenu total est de 30 000 $ et plus se trouvent dans les régions du Centre (48,4 %) et de l’Est (46,4 %).

Une proportion de 9,7 % des francophones de 15 ans et plus dans le Nord-Ouest a un revenu total entre 60 000 $ et 74 999 $ comparativement à 7,5 % dans l’Est, à 7,3 % dans le Centre, à 6,6 % dans le Sud-Ouest et à 6,0 % dans le Nord-Est de la province.

Données spécifiques selon les groupes

Voir aussi