Le coût de l'arbitrage familial

Taille du Texte : plus grand | plus petit

Les parties à un arbitrage pourraient avoir à payer le temps de l'arbitre, leurs avocats, le cas échéant, la location des locaux où l'arbitrage a lieu ou les frais de transcription de procédures si la transcription est demandée. Les parties peuvent convenir de partager les coûts communs ou de laisser l'arbitre allouer les dépenses dans le cadre de la sentence.

L'arbitre a le pouvoir d'ordonner à l'une des parties de payer une partie des frais d'avocat de l'autre. L'arbitre devrait utiliser les mêmes règles que les tribunaux pour rendre cette décision, à moins que les parties n'en décident autrement.

Il est généralement admis que l'arbitrage est moins coûteux qu'une procédure judiciaire parce que les parties peuvent convenir de suivre une procédure rationalisée et d'éviter les retards qui se produisent souvent dans un processus judiciaire formel.

Cependant, un arbitrage qui est contesté peut durer plus longtemps et être plus coûteux qu'une instance judiciaire directe. Parfois, les parties finissent par soumettre au tribunal leur arbitrage ainsi que leur litige original.