Traduction à vue

La traduction à vue transforme un message écrit en un message parlé. Il s'agit de lire un texte en silence dans la langue source et de le reproduire ensuite oralement dans la langue cible.

Lorsque l'interprète doit effectuer une traduction à vue devant la cour, il s'agit généralement de la déclaration d'un témoin ou d'un autre document écrit dans une langue autre que celle dans laquelle se déroule l'instance judiciaire. On demande à l'interprète de le lire en anglais « pour le dossier » et la traduction est enregistrée.

Lorsqu'un document rédigé en anglais est en cause, il s'agit habituellement d'un document judiciaire à lire à l'accusé. Il pourrait s'agir d'une ordonnance relative à la détermination de la peine, des conditions de cautionnement, des conditions de probation, etc. Il faut absolument que l'interprète judiciaire fasse une traduction à vue fidèle et complète du document, de façon à permettre à l'accusé de comprendre les conditions imposées par le juge.

Dans quelles circonstances les tribunaux ont-ils recours à la traduction à vue?

Il se peut que vous ayez à traduire à vue des documents tels que des dénonciations, des actes d'accusation, des engagements de ne pas troubler l'ordre public, les conditions relatives au cautionnement ou à la probation, des condamnations conditionnelles ou avec sursis et ainsi de suite au cours de l'audience ou par la suite.

Sur quoi l'épreuve portera-t-elle?

Traduction à vue
De l'anglais vers la langue de l'épreuve

Le texte anglais choisi pour l'exercice de traduction à vue est d'une longueur d'environ 250 mots. Il est tiré d'un document habituellement utilisé lors d'une audience, comme un acte d'accusation, un rapport présentenciel, un formulaire du tribunal, etc.

Vous aurez 3 minutes pour prendre connaissance du texte. Une fois ce délai écoulé, on vous demandera de commencer à traduire à vue le texte, et vous aurez 4 minutes pour le faire. Votre traduction à vue sera enregistrée en vue d'être notée.

Le délai total nécessaire pour faire ce premier exercice est d'environ 7 minutes.

Traduction à vue
De la langue de l'épreuve vers l'anglais

Le texte choisi pour l'exercice de traduction à vue est d'une longueur d'environ 250 mots. Il représente le type de documents qui sont parfois « lus » en anglais « pour le dossier », comme une déclaration de la victime, une note d'un médecin transmise du pays d'origine de la personne, etc.

Vous aurez 3 minutes pour prendre connaissance du texte. Une fois ce délai écoulé, on vous demandera de commencer à traduire à vue le texte, et vous aurez 4 minutes pour le faire. Votre traduction à vue sera enregistrée en vue d'être notée.

Le délai total nécessaire pour effectuer ce premier exercice est de 7 minutes.

Exercice de traduction à vue

Le présent guide comporte six textes d'exercice de traduction à vue, ainsi qu'une liste d'unités de notation pour deux d'entre eux.

Les trois premiers textes sont des documents caractéristiques qui peuvent être traduits à vue de l'anglais vers la langue de l'épreuve devant la cour. Les trois derniers sont des textes caractéristiques qui peuvent être traduits à vue de la langue de l'épreuve vers l'anglais, même s'ils vous sont fournis en anglais.

Pour vous exercer davantage à traduire à vue des documents en anglais vers la langue de l'épreuve, vous devriez chercher de courts articles de journal en anglais (de 250 mots environ), traitant de préférence d'une affaire judiciaire.

Pour vous exercer davantage à traduire à vue des documents de la langue de l'épreuve vers l'anglais, vous aurez besoin de courts articles ou récits dans votre langue maternelle et traitant de questions de droit ou d'intérêt général.

Pour tirer le meilleur parti possible de vos séances d'exercice, vous aurez besoin d'un appareil d'enregistrement (un appareil à cassette ou un appareil numérique à main) pour enregistrer vos traductions à vue.

Pour vous exercer à traduire à vue, suivez les sept phases (comportant chacune plusieurs étapes) mentionnées ci-dessous :

Phase 1 :
Comment se préparer pour la traduction à vue

  • Consacrez au plus trois minutes à la lecture du texte. À ce moment-là, vous n'aurez pas le temps de traduire le texte au complet. À ce stade, voici ce que vous devriez faire :
    • vous faire une idée générale du type de texte et de son contenu;
    • identifier les principaux points;
    • déceler les problèmes possibles;
    • consigner par écrit tout équivalent qui vous vient à l'esprit pour les mots clés;
    • essayer de partager le texte en segments suffisamment longs pour être analysés et compris, mais suffisamment courts pour être traduits oralement. Il peut s'agir :
      • de phrases (si elles sont brèves et simples);
      • de propositions (si la phrase renferme plus d'une proposition);
      • de locutions (si la phrase renferme un certain nombre de détails précis)

Phase 2 :
Traduction à vue initiale

  • Mettez l'appareil d'enregistrement sonore en marche au bout de trois minutes.
  • Commencez à traduire le premier segment tout en continuant à lire pour identifier le deuxième.
  • Répétez cette étape pour les segments suivants, jusqu'au dernier segment, que vous traduirez.
  • Fermez l'appareil d'enregistrement et assurez-vous qu'il ne vous a pas fallu plus de 4 minutes pour traduire à vue 250 mots.

Phase 3 :
Comparaison de la traduction à vue initiale et du texte source

  • Avec le texte source en main, écoutez la traduction à vue que vous avez enregistrée segment par segment.
  • Arrêtez l'enregistrement après chaque segment et soulignez dans le texte source les mots, expressions ou segments qui semblent inexacts.

Nota :
Vous pouvez répéter ces étapes aussi souvent que vous le voulez.

Phase 4 :
Analyse et résolution des problèmes

  • Analysez les mots, expressions et segments que vous avez notés comme étant erronés après la phase 3. Essayez de trouver pourquoi ils vous ont posé des problèmes. Est-ce parce que :
    • vous ne compreniez pas le mot ou l'expression?
    • vous ne connaissiez pas l'équivalent dans la langue cible?
    • vous avez oublié le début d'une longue phrase?
  • Songez à des façons de résoudre ces problèmes. Effectuez les recherches de base nécessaires.

Phase 5 :
Vérification des unités de notation

  • Si vous traduisez à vue un texte pour lequel des unités de notation sont indiquées, examinez-les. Écoutez encore une fois l'enregistrement de votre traduction à vue, en prêtant une attention particulière aux unités de notation indiquées. Notez les unités que vous avez bien traduites. Trouvez une façon de traduire correctement celles qui vous ont échappé.
  • Si vous traduisez à vue un texte pour lequel aucune unité de notation n'est indiquée, examinez le texte et soulignez les mots et locutions qui pourraient être considérés comme des unités de notation. Écoutez ensuite de nouveau l'enregistrement de votre traduction à vue, en prêtant une attention particulière à ces mots et locutions. Notez les unités que vous avez bien traduites. Trouvez une façon de traduire correctement celles qui vous ont échappé.

Phase 6 :
Traduction à vue finale

  • Effectuez de nouveau la traduction à vue (en suivant les étapes de la phase 2) et essayez de traduire d'une façon plus fidèle et plus fluide qu'auparavant.

Phase 7 :
Comparaison de la traduction à vue finale et du texte source

  • Répétez toutes les étapes de la phase 3.
  • Notez les améliorations par rapport à la traduction à vue initiale.

< Page précédente | Page suivante >